Les expressions qui font froid dans le dos...

Publié le par la femme parfaite

... mais qui ne devraient pas passer l'hiver..

Au jour d'aujourd'hui : Tautolaugie, redondance et pléonasme sont les maîtres-mots de cette terrible expression. Aujourd'hui signifie déjà " le jour présent", le " jour qui est ce jour ", alors " au jour du jour qui est ce jour "...

ASAP : pour " as soon as possible " soit " aussi vite que possible ". Cet acronyme barbare sert à signifier à votre interlocuteur que vous souhaitez le voir se remuer un peu. Essayez donc de le remplacer par " APV " (pour " au plus vite "), plus court et plus Français : normalement, personne ne comprend.

Ou pas : systématiquement accolé à une proposition, ou pas, cette expression permet à celui qui la prononce de bien faire comprendre que son intention est ferme. Ou pas. Résultat, on ne sait guère sur quel pied danser.

Toi-même tu sais : expression-phare du langage Kikoolol, abrégé en " TMTC " (oui, avec un " C " pour " sais "). Signifie approximativement " Tu vois ce que je veux dire " ou " tu le sais aussi bien que moi ". Comme TVCQJVD ou TLSABQM sont à la fois trop moches et trop longs, les esthètes du langage nerd ont donc opté pour cette étrange formulation.

DTC : censuré. D'ailleurs, où peut-on encore trouver l'expression DTC ?

Je dis ça je dis rien : sans commentaire. Dans ce cas, ne dis rien, c'est déjà ça de pris !

LOL : seuls ceux qui habitent dans des grottes et mangent des racines ignorent que LOL signifie " Laughing Out Loud " ou encore " rire très fort ". Cette pitoyable expression a donné naissance au fameux " MDR " qui signifie " Mort de rire " et non " Maison de retraite ", et encore moins " Militaire du rang "...

Ca fait du sens : une expression calquée sur l'anglais " to make sense " qui signifie " avoir un sens ". Préférez donc... avoir un sens

Acter : le terme existe dans la langue française, et s'applique aux décisions consignées par un écrit. Vous pouvez par exemple acter la vente d'un bien immobilier chez un notaire. Au Québec, acter s'applique aux comédiens et signifie " jouer dans une pièce ". Rassurez-vous, la langue française dispose de nombreux verbes pour " prendre une décision " : vous pouvez ainsi décider, trancher, régler, opter, voire dirimer ! Dont acte !

Le " X " c'est le nouveau " Y " : Curieusement à la mode (" le blanc c'est le nouveau noir "), cette expression ne signifie à peu près rien. Si ce n'est que celui qui la prononce est susceptible de changer d'avis comme de liquette (qui est la nouvelle chemise, ndlr).

J'ai envie de te dire : j'ai bien envie d'écrire qu'on ne devrait jamais annoncer par avance ce qu'on va faire, si c'est pour le faire au même moment. Variante : " Je ne donnerais pas mon avis mais... " . A fuir.

Que du bonheur : on ne connait pas bien l'origine de cette expression, mais son emploi à toutes les sauces est proprement insupportable ! " Que du bonheur ", répété à l'envi, a pour curieux effet de vous plonger dans des abîmes de morosité...

Solutionner : utilisez préférablement " résoudre " pour démontrer votre capacité à surmonter les problèmes. " Résoudre " se conjugue certes plus difficilement que cette horreur du premier groupe, mais vous épargne le ridicule ...

En mode X (ou Y) : Particulièrement en vogue chez les adolescents, l'expression " en mode " (en mode combat, en mode zombie, en mode " ce que vous voulez ") ne devrait cependant pas être utilisé par les personnes ayant dépassé l'âge scolaire.

Trop pas : la langue française, dans son infinie richesse, a inventé un mot simple pour signifier ce que " trop pas " semble vouloir signifier. Il s'agit de " Non " (voire " pas du tout " si vous tenez vraiment à enfoncer le clou).

Les expressions qui font froid dans le dos...
Les expressions qui font froid dans le dos...

Publié dans Atelier écriture

Commenter cet article