La Chine interdit les strip-teases lors des enterrements

Publié le par Le Père Paillard

Maillots de foot italiens
Maillots de foot italiens

En organisant des strip-teases, certaines familles essaient d'attirer le plus de personnes possible aux funérailles, ce qui est censé porter chance au défunt dans l'au-delà.

Des strip-teases lors des enterrements : vue de France, la pratique peut sembler étrange, mais elle est courante en Chine, et prend même de l'ampleur dans certaines régions rurales du pays. A tel point que le gouvernement chinois les a interdits, révèle vendredi 24 avril le People's Daily China, quotidien officiel (en anglais).

Il ne s'agit pas d'une tradition ancestrale, mais d'un moyen d'attirer le plus de personnes possible aux funérailles, ce qui est censé porter chance au défunt dans l'au-delà. "Les familles veulent attirer un maximum de monde aux funérailles. D'une certaine manière, ils ont l'impression de rendre le plus beau des hommages à leur proche disparu", explique Zhang Chengdong, organisateur de ce type d'événement, sur le site de BFMTV.

Des scènes "illégales et obscènes"

Le gouvernement chinois juge "illégales et obscènes" les images de ces activités. Mais ce qui choque le gouvernement, c'est le fait que certains officiels chinois s'y adonnent sans scrupules, précise le quotidien britannique The Telegraph (en anglais).

L'affaire a commencé il y a quelques mois, après la publication de photos prises lors d'un enterrement à Handan, dans le nord de la Chine. Les clichés ont beaucoup circulé sur internet, et le manager de la troupe de strip-tease a été finalement condamné à quinze jours de prison ferme et 70 000 yuans d'amende (environ 10 000 euros).

Publié dans Eros et Thanatos

Commenter cet article