Tuer un Basque sera désormais puni en Islande

Publié le par Le Père Peinard

Mis à jour le 30/04/2015 | 14:13 , publié le 30/04/2015 | 13:52

. Le pays a mis fin à une parenthèse de 400 ans qui permettait théoriquement de tuer en toute impunité des Basques, en supprimant un décret local. Le décret en question, pris en 1615, a été symboliquement abrogé le 22 avril.

Derrière ce geste de réconciliation se cache un épisode sanglant : le massacre de 32 chasseurs de baleines basques espagnols cette année-là à Holmavik, dans la région des fjords de l'ouest. Ils avaient été victimes d'un différend avec les habitants. Les raisons exactes de ce conflit restent discutées.

Une stèle inaugurée en mémoire des Basques tués

Quand les autorités durent enquêter, le garant de l'ordre dans cette région prit une position radicale : "Ari Magnusson déclara que les Espagnols pouvaient être tués en toute impunité", explique l'historien Olafur Engilbertsson.

D'après le spécialiste, "certains Basques et Espagnols qui viennent ici ont entendu parler de cette tuerie, ont lu sur le sujet, et sont anxieux et curieux de visiter le site". Ils ne risquent plus rien aujourd'hui.

Une stèle a été inaugurée le 22 avril à Holmavik par un descendant des Basques tués sur les lieux, Xabier Irujo, et d'un des auteurs du massacre, Magnus Raffnson.

Publié dans Eros et Thanatos

Commenter cet article