Les métiers qui dépriment

Publié le par Marie-claire

Il ne fait pas bon être agent immobilier, entrepreneur ou mécanicien. Ce douloureux constat est fait par l'Autorité sanitaire américaine qui s'est basée sur les résultats du rapport de l'Observatoire national du suicide de 2014. À l'heure des burn et brown-outcertains secteurs sont plus touchés, de par l'isolement et l'investissement qu'ils nécessitent quand d'autres, comme le sport ou le domaine artistique, se portent bien. Découvrez les 17 métiers qui peuvent rendre dépressifs, publiés dans l'édition britannique du magazine Marie Claire. Et si vous exercez l'un d'eux, courage !

  • 1 - Conducteur de transports en commun 
  • 2 - Agent immobilier
  • 3 - Assistant social
  • 4 - Fabricant
  • 5 - Aide à la personne
  • 6 - Assistant juridique
  • 7 - Gouvernante
  • 8 - Adhérent d'une organisation associative
  • 9 - Courtier en valeurs immobilières
  • 10 - Imprimeur
  • 11 - Agriculteur 
  • 12 - Vendeur au détail 
  • 13 - Employé distribution d'électricité ou de gaz
  • 14 - Entrepreneur général
  • 15 - Employé plateforme pétrolière ou usine à charbon 
  • 16 - Vendeur au détail de marchandises
  • 17 - Mécanicien
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article