Momo bouffe de la merde...

Publié le par Le Père Peinard

1 - Momo, le dernier des samouraï

 

Reçu sous pli discret posté à Paris, dans les beaux quartiers... avec interdiction de le publier... mais la virulence de l'apostrophe en fait un témoignage significatif... d'une autre souffrance.
ndlr 20 juin : j'ai mis fin autoritairement - c'est mal - à la polémique qui s'instaurait par commentaires interposés.


Momo bouffe donc de la merde en regardant sa téloche entre deux cours de self defense... parce que c'est dur de dire NON à ses gosses aujourd'hui sur la bouffe la télé et les jeux vidéo débiles.


Pourtant, il existe bien des enfants en bonne santé psychique et physique qui ont tous des parents attentifs qui disent NON.

Ils disent non, et ils s'assurent que leur enfant ne peut pas avoir accès aux trucs interdits, of course. Donc, ils ne mettent pas de merdes sucrées toxiques dans leurs placards, ils font les goûters eux mêmes, ils cuisinent les repas, ils n'allument pas la téloche, ils sont présents aux repas...

On dit non, à soi d'abord, quand on est cet adulte responsable tant vanté par cette pute de société hypocrite et ultra violente qui nous tue à petit feu...


Non à quoi, alors ?

Non, pas de télé durant la semaine, et jamais pendant les repas.

Non, pas de jeux vidéo plus d'une heure ou deux dans le mois, et seulement avec des potes.la télé c'est comme le fric, ça se partage.

Jamais tout seul, la télé.

Non, pas de télé ailleurs que dans le salon.


Non, pas de bonbons autrement qu'exceptionnellement, (à Noël ou Halloween ou à Pessah, l'Aïd, etc...)

Non, pas de chocolat à chaque goûter

Non, pas de bouffe avant le repas

Non, pas de repas entre les repas


Non, pas de boissons sucrées sauf aux anniversaires ou aux fêtes, et jamais durant les repas

Non, pas de repas sans légumes et fruits crus

Non pas de jus de fruits synthétiques, on peut encore utiliser une centrifugeuse, un presse citrons, non ?

Etc...


La liste est longue, hein ?

Encore faut-il vouloir fréquenter ses mômes - ou le pouvoir, étant donné l'emprise du fric sur nos vies.

 

Bonne chance dans son combat à la Maman de Momo.
Y a une parabole dans la bible sur Dora... Je veux dire sur le fric, pardon.
On demande à Jésus ce qu'il pense de la pièce de monnaie qu'on lui tend, on espère qu'il va dire le truc qui fâche, et il se marre, rend la pièce et dit juste :

-" Dora ? (Pardon) cette chose ? Mais vous voyez bien qu'elle est frappée à l'effigie de César ?"

-"Oui, Rabbi, nous voyons, mais toi, qu'en dis-tu?"

-"J’en dis que vous n'avez qu'à rendre à César ce qui lui appartient."

Publié dans Imprécation

Commenter cet article