6000 morts de plus l'hiver dernier ...

Publié le par Le Père Peinard

... qui s'ajoutent aux 15000 morts impunies de la canicule de 2003...
Les Maisons de retraite respirent...
 

 

Durant la vague de froid de février-mars, la mortalité due au virus a touché plus particulièrement les personnes âgées de plus de 85 ans. Difficile cependant d'en déterminer les causes exactes.

 

Hips--.jpgIl n'y a pas encore d'explication officielle à cette surmortalité. Près de 6.000 décès supplémentaires ont été  enregistrés entre le 6 février et le 18 mars durant la vague de froid et les épidémies saisonnières, selon une estimation de l'Institut de veille sanitaire (InVS), soit une augmentation de 13%. La surmortalité touche plus particulièrement les personnes âgées de plus de  85 ans, avec 2.850 décès en excès (+18%) chez les personnes âgées de 85 à 94  ans et un millier de décès en excès (+31%) chez les personnes de 95 ans ou plus. Les comparaisons ont été effectuées avec les années 2008, 2010 et 2011 et  non avec l'année 2009 qui avait déjà connu un phénomène similaire, avec près de  6.000 décès excédentaires observés au cours des six premières semaines de l'année, également marquées par une vague de froid.


Le-trou-de-la-secu--jpgSelon Anne Fouillet, la statisticienne qui a dirigé l'étude, "la survenue concomitante de plusieurs facteurs (vague de froid et épidémies saisonnières, notamment grippale)" en février-mars dernier "peut, au moins en partie,  expliquer ce phénomène, mais leur part respective dans cette augmentation reste  à évaluer".   La France a connu du 1er au 13 février une vague de froid "tout à fait  exceptionnelle" selon Météo France, la première aussi intense depuis janvier  1987.

Elle avait frappé principalement le nord de la France, avec des  températures chutant localement jusqu'à moins 18 degrés, mais le sud n'avait  pas été épargné. La période avait également été marquée par une épidémie de gastro-entérite  suivie d'une épidémie de grippe saisonnière, qui a atteint un pic fin  février-début mars.

Publié dans Eco - bio et Gastro

Commenter cet article