Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !

Publié le par Sarah

Vertigineux "big data"

 

LE MONDE.fr
Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux

 

Cinq exaoctets de données, soit un milliard de gigaoctets, seront générés en dix minutes en 2013.

 

Rappel :  : 8 bits = un octet, puis kilo-octet, mégaoctet, gigaoctet, téraoctet, pétaoctet (à Pétaouchnok...), exaoctet, zettaoctet, yottaoctet... et grosstet !

 

ail-phone piégé !

 

L'ail-phone, arme de délation massive !

 

souriez--vous-etes-filmes--.JPG

 

Photos, vidéos, sons, chiffres, textes... Depuis la démocratisation de l'Internet haut débit, ce sont des milliards de données qui sont déversées par les particuliers, les entreprises et même l'Etat sur la Toile. Les spécialistes appellent ça le "big data", littéralement "grosse donnée"... Ce vocable est un peu "marketing" : depuis dix-huit mois, pas une semaine ne passe sans un séminaire ou une nouvelle offre big data sur la planète high-tech.
Souriez ! vous êtes filmés...

Mais il recouvre une réalité : la quantité de données envoyées, reçues, stockées toutes les secondes est devenue tellement importante qu'il est quasiment impossible de la traiter avec les outils d'analyse habituels.


Change bookers !

 

Tous les jours, ce sont 118 milliards de mails qui sont envoyés à travers le monde, 2,45 milliards de contenus différents qui sont postés sur Facebook. L'opérateur de télécommunications américain AT & T transfère chaque jour 240 000 milliards d'octets de données ! Des chiffres qui donnent le vertige et qui vont encore exploser. A l'aube de l'an 2020, il y aura 10,4 zettaoctects, soit 10 400 milliards de gigaoctets de données déversés tous les mois sur Internet. 160 000 millions de milliards la capacité du plus cher des iPhone !


ss-Apple.jpg

Les humains ne sont pas les seuls responsables de ce déluge d'informations. De plus en plus "connectées", les machines contribuent aussi à faire exploser les compteurs. Les stations pétrolières, les voitures et les compteurs électriques peuvent être dotés de capteurs ou de cartes SIM. Pour communiquer des informations sur leur environnement, la température... Certaines entreprises proposent même d'équiper les réfrigérateurs et les machines à café de cartes SIM pour les connecter aux réseaux mobiles.

Histoire d'être informé à temps si le lait ou les dosettes de café venaient à manquer. Il y a aussi les données "libérées" par les pouvoirs publics : horaires de transports en commun, statistiques sur les populations.

 

Toutes les données individuelles sont désormais "exploitées", au plus grand profit des "exploiteurs de données" et de personnel...

 

Big Brother et Big Dada are watching YOU !

 

Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !
Après l'inquiétant Big Google Brother, le BIG DADA !

Publié dans Jargon Internet

Commenter cet article