Bac annales de Barousse

Publié le par Feu Le Père Michel

Un peu de sérieux, maintenant, le bac approche...

 

l-illusion-quantique--.jpg

BAC  BLANC  DE  MATH  SECTION  STI

Plan de révision de l’étude de fonctions

 

A – calcul de dérivées *

B – équations de tangente

C – signes d’une fonction

D – limites et asymptotes

E – construction d’une courbe point par point

F – primitives

 

Math se conjugue en : je mate, nous matons, …

 

mathsgenius3.jpg

A – les fonctions dérivées vont de H to F et de F to H (H étant défini comme homme et F comme femme ; notons la pléthore de aime, ce qui n’est pas par hasard) Les dérivées se reconnaissent à leurs fonctions communément appelées « trans. » qui est une abréviation de tension. On les reconnaît dans le premier cas (H / F) à leur franche taille de pieds et de mains et dans le second à l’inverse. Bref, le mètre ou mieux le pied à coulisse sont utiles.

 

B – l’équation de tangente est primordiale pour éviter l’homophobie qui comme chacun sait est une réduction de forme canonique inacceptable.

 

C – les signes d’une fonction se résument à des courbes (voir Gauss 1777/1855) extrêmement concaves ou convexes. Là, le doute est exclu donc non problématique vu que les deux fonctions sont aux antipodes l’une de l’autre.

 

mathsgenius4.jpg

D – les limites sont en fonction des asymptotes : elles ne se rencontrent pas ce qui simplifie radicalement les calculs en un zéro pointé.

 

E – la construction d’une courbe point par point ne se découvre pas par les fonctions  je mate, tu mates, etc. mais les yeux fermés et du bout des doigts (voir TP de Casanova de Seingalt 1725/1827)

 


F – primitives : fautes d’expériences, je ne peux envisager que les travaux théoriques de Laplace et Bonnet (1749/1827 et le second, mathématicien peu connu 1819/1892 ayant étudié la géométrie infinitésimale) qui ont eu semble-t-il l’avantage de prendre quelques mesures précises, restées confidentielles en regard d’algorithmes personnels.

 

En conclusion, les fonctions mathématiques sont une science ardue mais restée très humaine qui n’est pas près de péricliter ou même de tomber dans l’oubli.

Bonne révision !

 

* à noter qu'il n'y a pas de dérivée de la connerie humaine, car elle n'a pas de limites...

Postulat du Postillon !

Publié dans Corderie en Barousse

Commenter cet article