Des équilibres par Micool de la Corderie

Publié le par Le Père Peinard

Nous avons reçu sous pli discret posté à Pernambouc ce poème énigmatique et sans titre...

Phasme-2.jpgJe marche en innocent des foules

Le parcouroir de tous est noir de monde

Bouge ta vie tant qu’elle est diverse

En pas d’à côté tu te disperses en nouveautés

Le carcan est jeté mais le funambule est fatigué

 


Clown-gros-nez.jpg

ptérophore blanc au vol mou

 

  Il a perdu sa toile pour un fil

Toi le magicien – le il – où es-tu passé

Pas tombé c’est sûr mais pas sauvé

Son étoile a filé vers d’autres cieux

Au mieux triste est sa nuit

 

 

 

 


Michel-en-plein-travail--.jpgDe lui il ne reste qu’un espoir une sombre lueur

Un fond de regard ne serait pas de trop

Il a peur du radeau celui de l’océan des vies

Qui mène vers les bas non pour les hauts

Héros des regards Il fuit Nambule hors de sa bulle



La suite dans Corderie en Barousse ...

Lire aussi :

http://ariane.lumen.over-blog.com/article-ariane-lumen-un-meurtre-reste-un-meurtre-109628049.html

Publié dans Corderie en Barousse

Commenter cet article