Edgar Morin, la fabrique d’une pensée

Publié le par Jean Jacob de Perpignan

Arte reçoit à l'occasion de la Journée des Femmes,
un des plus célèbres moulins à prière contemporain.

Il est temps de le démystifier.


Edgar-Morin.png

Edgar Morin, La fabrique d’une pensée et ses réseaux influents
Par Jean JACOB 

Editions Golias

300 pages 14 euros

Né en 1921, Edgar Morin est un penseur connu mais heureusement pas toujours reconnu dans les milieux scientifiques.

Sa ronflante Méthode – qui établit que les effets d’une action nous échappent souvent en provoquant des conséquences méconnues – comble surtout des médias trop heureux d’avoir sous la main un théoricien tout-terrain aux analyses grandiloquentes.

D’ailleurs, la femme, l’entreprise, le football, la France, l’Europe, les pays de l’Est, les pays arabes, le monde… sont, pour Edgar Morin, complexes.

En quelques années, Edgar Morin a ainsi réussi à amener la gauche à jeter Marx et ses analyses tranchées aux poubelles de l’histoire. Car avec Edgar Morin, c’est beaucoup plus complexe et parfois même un tantinet ésotérique (La Voie). Il est donc insensé, à ses yeux, de faire preuve de volontarisme politique.


Ce livre se propose également de mettre en lumière l’invraisemblable réseau politico-médiatique et aussi universitaire qui, depuis les années 1970, a complaisamment permis la diffusion de telles thèses. De sa fameuse « complexité » à sa « métamorphose » plus récente, Edgar Morin est ainsi devenu la caution par excellence du conservatisme politique.

Et en avant pour les dissidents indignés !

Jean Jacob est maître de conférences en science politique à l’université de Perpignan.

Publié dans Hommages

Commenter cet article