Il est interdit de critiquer les Frères Bogdan-Off...

Publié le par perepeinard

170 scientifiques réclament le droit de critiquer
les deux imposteurs...

... célèbres... par leur notoriété...

 


Les frères Bogdaneuneu avec le professeur Lubos Motl au salon du Livre 2008
(Audrey Cerdan/Rue89)


Trop, c’est trop. Après la condamnation du cosmologiste Alain Riazuelo, suite à une nouvelle procédure judiciaire des Bogdanov, l’indignation grandit chez les scientifiques.


Le 14 mars 2012, Alain Riazuelo a été condamné à 1 euro de dommages et intérêts et 2 000 euros d’amende avec sursis pour violation du droit d’auteur. Sur sa page web, où il osait critiquer les ouvrages et les thèses des jumeaux, il avait publié la version initiale de la thèse de Grichka Bogdanov sans lui avoir demandé sa permission...


Etait-ce le réel motif de la plainte contre Alain Riazuelo ? « La violation du droit d’auteur était notre dernier moyen de le faire taire pour qu’il cesse de se comporter comme un délinquant », reconnaît en réalité Igor Bogdanov dans les colonnes du Monde. Comprendre : pour qu’il cesse de critiquer nos deux thèses et chacun de nos ouvrages (entachés pourtant de quelques arrangements avec la vérité).


Le 17 avril 2012, une dizaine de chercheurs s’étaient déjà interrogés sur la signification du jugement rendu le 14 mars. Cette fois, c’est plus de 170 chercheurs qui revendiquent leur « droit au blâme ».


Nous publions demain leur lettre. Nous continuerons à l’avenir de mettre à jour la liste des signataires.


Affaire Bogdanov (Wordle, Inc - Ciel & Espace)

Publié dans Actualité 2012-2

Commenter cet article