Je suis le plus bel arbre du Monde

Publié le par Christian Durand

 

Arbre-3.jpg

 

 

Je suis le plus bel arbre du Monde
Mes fleurs embaument l’aube et le crépuscule
Mon ombre couvre l’espace d’une vie d’homme
Les femmes chuchotent mon nom aux enfants fiévreux
Les quatre vents de l’horizon ont dispersé mes graines
pour peupler la plaine et les montagnes

Des enfants ignorant la guerre ont joué à cache-cache entre mes racines
J’ai retenu la terre que les orages dispersaient
Les amoureux ont tatoué tendrement mon écorce
qui a pleuré des larmes de résine

Avec mes feuilles, les jeunes femmes ont tissé leur vêtement de noce
Ma sève a guéri les maladies sans nom
et mes épines ont chassé les bêtes enragées
Chaque automne, le plus courageux m’escalade pour voir venir la pluie
et la plus belle fille l’attend en bas
Je suis le plus bel arbre du Monde

Je suis le plus vieil arbre du Monde

Mes fruits ont nourri toutes les générations
Les juges m’ont pris à témoin de leur sagesse
Mon tronc est comme un mat qui a survécu à toutes les tempêtes
et ma cime a repoussé la colère du ciel
Sous mes branches tous les peuples de la terre se sont rassemblés
pour fêter l’été et les vendanges

Le sang des hommes a scellé mes fondations
Le vent de l’incendie a froissé mes frondaisons
Mes branches mortes renaissent dans les cheminées
Je n’ai pas de mémoire mais l’histoire du monde est écrite
en cercles entre mes veines bleutées
Je suis le plus vieil arbre du Monde

Je suis le dernier arbre du Monde

Nul ne connaît mon âge
Les enfants ne grimpent plus sur mes branches
et les vieux ont oublié mon nom
Mon écorce est fendue, mes branches éclatent et mes fruits pourrissent
Les puits sont taris et plus aucune piste ne croise mon ombre
Les aventuriers ont franchi les mers pour dévoiler l’horizon

J’ai entendu le fracas des armes, le cri des villes violées
J’ai vu les ingénieurs détruire des continents
à la recherche des schistes et des naphtes
La fumée des charniers a voilé la face du soleil
et le vent a renversé les poubelles de l’histoire
J’ai regardé mourir des civilisations et s’écrouler les empires
La prochaine tempête me déracinera

Je suis le dernier arbre du Monde

nuke-le-dernier-arbre-du-Monde--.jpg

Publié dans Poèsie

Commenter cet article