L’Europe aspire à être gouvernée par une commission américaine.

Publié le par perepeinard

Considérations sur l’Europe, signées Paul Valéry. Visionnaire sétois. 1927.

 

 « L’Europe aspire visiblement à être gouvernée par une commission américaine. Toute sa politique s’y dirige. »

 

« Les misérables européens ont mieux aimé jouer aux Armagnacs et aux Bourguignons, que de prendre sur toute la terre le grand rôle que les romains surent prendre et tenir pendant les siècles dans le monde de leur temps.

Leur nombre et leurs moyens n’étaient rien auprès des nôtres. Mais ils trouvaient dans les entrailles de leurs poulets plus d’idées justes et conséquentes que toutes nos sciences politiques n’en contiennent. »

 

« Dans les temps modernes, pas une puissance, pas un empire en Europe n’a pu demeurer au plus haut, commander au large autour de soi, ni même garder ses conquêtes pendant plus de cinquante ans. Les plus grands hommes y ont échoué. Même les plus heureux ont conduit leurs nations à la ruine.

Charles Quint, Louis XIV, Napoléon, Metternich, Bismarck, durée moyenne : 40 ans. Point d’exception. »

 

Paul Valéry. Visionnaire sétois. 1927.



Cimetière marin à Sète. Tombe de la maîtresse d'Oncle Paul...

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article