Le Chevalier de Danse par Michel Cordier

Publié le par Le Père Peinard

Estretan, chevalier sans le sou, de la grande époque des ballades à l’aube du menuet, avait la particularité de danser à ravir.

Moult Dames tombaient en pâmoison au dernier accord du dernier vers. Sa renommée fut si grande que Seigneurs et ménestrels puis troubadours lui offraient table et asile, le temps d’une feste.

Estretan, peu bavard au naturel, regardait au travers des lieux et des gens sauf accompagné de notes, de vers et d’une Belle.

Là, son absence changeait de pied pour un regard si perçant que les doux minois se sentaient aussi nus qu’au premier jour.

 

Mais il faut vous conter son autre particularité.

 



 

 

Milan - Copie

Faucon-crecerelle.jpg

Milan

Le chevalier portait toujours sur la poitrine une étonnante fibule d’argent représentant un milan en vol.

L’ex-damoiseau n’acceptait le « pas de deux » qu’après attouchement de « son cœur » selon ses dires mais, jamais au grand jamais, il ne l’ôtait pour le faire reluire.

Son joug était lié à sa brillance. D’ailleurs, une légende courait sur le bijou qui maintes fois fut envié de loin ou de près l’arme au poing.

Etonnamment, en ces cas, l’agneau mutait en féroce Dragon, assez terrible pour que tous s’en écartent sauf le dernier benêt venu !

 

Il advint qu’avec l’âge, les chemins incertains et le mauvais temps, Estretan ne fut plus aussi agile au demeurant.

Il se courba sur son cœur comme le saule au bord de l’eau, trouva ses rides et l’argent de ses cheveux.

Mais il ne fut jamais à cours de pas ravissants en lieu de notes, de vers et de Belle.

 

lune-1.jpgA bout de souffle et ses os ne supportant plus la selle, il revint en ses terres, une lande dominée d’une pauvre colline, loin de tout.


I
l en fit son logis jusqu’au bout de sa vie.

Il n’y eut que le vent et la pluie pour polir l’argent de sa poitrine souffreteuse.


I
l finit seul une nuit sur un sourire,

tendant les mains vers son Milan

rejoignant la Lune et les Etoiles,


E
ternelles Danseuses !

 

 

Faucon crécerelle

 

Faucon crécerelle en parade nuptiale... essayez d'en faire autant !

Publié dans Corderie en Barousse

Commenter cet article