Le Grand Bazareth - 2

Publié le par Le Père Peinard

2 - L’ensemble a été restauré récemment 

 Les allées, les haies, le terrain de pétanque, les sous-bois mériteraient un peu d’entretien. Un dimanche, à l’heure sacrée de la sieste, un jardinier repentant et corpulent chassera les feuilles de platane avec une souffleuse thermique. Poussières et vacarme, bravo mon gars.
Le Grand Bazareth - 1

 

les-adeptes.jpgAu centre du parc trône une maisonnette qui ressemble à une gare de jeux de construction. Sa courette bordée de murettes et de chaises empruntées au bar - à la grande fureur de la robuste barmaid - sert au pot de bienvenue : un muscat de Rivesaltes*. Blasphème - à quelques kms de Frontignan… son muscat, ses ventres bleus.

 

Le Cabaret Burlesque


Pompeusement baptisée le Théâtre du Pavois*, l’endroit accueille les jeux, les folles soirées de danse folklorique et le Cabaret Burlesque* du Vendredi. C’est là qu’officie dès 8h.30 la masseuse naturopathe* pour fessiers, abdos, cuisses et relaxation créative. Et non pas récréation laxative. Je m’inscris quand même.


Entrée en jouissance samedi  fin juillet. Clé. Entrée du code Wifi, pseudo en majuscules et mot de passe en bdc*. Essai immédiat. Liaison laborieuse et instable. Protestation auprès de Rama Yade*. Promesse que dès lundi. La sénégalaise est facétieuse, c’est connu. Pendant tout le séjour, l’ensemble du personnel propagera d’une seule voix des éléments de langage mensongers sur le fonctionnement de la Wifi. J’y reviendrai.


Vos gueules les Mouettes

Lazaret-cellule.jpgLes bâtiments sont austères, les murs épais. Bâtiment les Mouettes. Un long couloir permet l’accès à une dizaine de chambres.  La chambre 18 est carrelée,  spacieuse, fraiche, minimale : deux lits simples, un chevet, une tablette, une chaise, un tabouret, un placard. Il n’y a pas de chambre à grand lit matrimonial dans le village.


On n’est pas là pour batifoler


Fenêtre à double vitrage, lourds volets en bois avec espagnolette.
Rideau en tulle transparent, on n’est pas là pour batifoler.

Des appliques correctement placées encouragent la pratique du liroli*. Une prise murale habilement dissimulée derrière le chevet me permet de brancher grâce à ma multiprise personnelle le radio-réveil et le chargeur de l’Ipad. Salle de bains lavabo et douche à l’italienne. Toilettes. Sèche linge Tancarville*. Savonnettes et shampoing en échantillon. Serviettes un peu rêches. Mais pas autant qu’à Gréoux-Les-Bains.
Vous zici ? je vous croyais zozo ! 1

2 verres à dents sur la tablette étroite. Sols, murs et sanitaires en parfait état de propreté. Mes affaires en vrac sur le second lit. Essai Wifi négatif. Douche sédative.

Publié dans Le Grand Bazareth

Commenter cet article