Le Grand Plan 3 - à lire avant de revoter...

Publié le par perepeinard

bandeauML2

 

Mythes et réalités de l’insécurité à la française.

Le Grand Plan 1 ! à lire avant de voter !


Chef ! on en tient une !« Le moment est donc idéalement choisi pour une petite parenthèse d’analyse dédiée à ces nouveaux termes, ces nouveaux sujets de débat. Insécurité, pouvoir d’achat, justice, et autres faits divers de type récidive. Tout ce qui aujourd’hui, bon an mal an, fait le plat de résistance de nos médias d’information, partage une même qualité désormais, et l’occasion était trop belle pour ne pas le signaler.


Emeutier-potentiel.jpgQuel est ce point commun ? C’est qu’ils ne prêtent pas, en réalité, à la moindre controverse. Personne n’est pour moins de sécurité, par exemple. De même, aucun politique ne va dire : Je souhaite que les salariés soient moins payés. Ni même : La justice dispose de trop de moyens matériels. Tout le personnel politique français voudrait bien, peu ou prou, pour ses concitoyens : plus de sécurité, de meilleurs salaires, une justice fonctionnant correctement.


on-te-tient.jpgAucun de ces sujets ne devrait donc donner lieu à débat, et pourtant c’est le cas. Une première raison à cela est l’absence de réelles solutions. Les sophismes et la langue de bois servent donc à inventer un débat là où n’y a pas lieu, et permettent, surtout, d’atteindre l’objectif assigné à ce remue-ménage bien stérile : faire croire qu’il se passe quelque chose. Il faut laisser à penser au citoyen-électeur que son choix, l’heure venue, pèsera vraiment, et que des changements politiques significatifs peuvent en découler.


porte-voix.jpgMais cette façon de nourrir le débat politique, déconnectée du fond, favorise l’invective entre les camps, la démagogie dans les solutions, et la mise en scène d’antagonismes entre personnalités. Et à y regarder de plus près, les postures ne s’inscrivent plus désormais que dans deux types de clivages : d’abord les clivages subtils, puis les clivages historiques. »

 

 

 

Publié dans Le Grand Plan

Commenter cet article