Le Griot de La Barousse - 4

Publié le par Le Père Peinard

La colombe pourchassait son ombre celle de sa jeunesse

Il en advint des parures d’ongles de dents médicaments régénérants

Comment faire autrement disait-elle ?

Cette course contre le temps bien sûr vouée à l’écueil

Perdura des années et vit naître quelques moments d’allégresse

 

Mais le temps fut venu où la parure ne suffit plus

Il fallut remodeler à grands frais seins et autres trois fois rien

Comment faire autrement disait-elle ?

Ce fut regain de vie nouveaux amis loin d’ici

La rivalité l’enchanta pensant jamais trop de surplus

 

La fin des temps heureux arriva très vite bien trop brusquement

Ce fut l’accident dont il fallut se remettre

Comment faire autrement disait-elle ?

Il fallut longtemps vraiment pour sortir de l’hôpital normalement

Son ombre aujourd’hui est cachée pense au suicide se démettre

 

J’ai croisé ma grand-mère pliée bancale et ridée

Mais ses yeux avaient encore la clef de l’humanité

Comment faire autrement disait-elle ?

Elle s’en est allée pour l’Autre Monde sans fatuité

Je l’ai aimée comme un gamin ne doutant de rien

Publié dans Corderie en Barousse

Commenter cet article