les états d'âme d'un grain de sable...

Publié le par Le Père Peinard

grain-sable-microscope-10-copie-1.jpg

Trouvé sur The Change Book...

 

Lacanau : un grain de sable en pleine crise existentielle 

iStock_000000117823XSmall

C’est une histoire peu banale que rapporte le journal Sud-Ouest dans son édition du jour. Un grain de sable d’une des plages de Lacanau en Gironde traverserait une difficile crise existentielle après avoir découvert qu’il était loin d’être seul et unique en son genre. Une situation que la municipalité prend très au sérieux, à quelques mois du début de la saison touristique.


Un choc incommensurable

grain-sable-microscope-01.jpgC’est un grain de sable comme il y en a des millions d’autres sur cette plage de Lacanau en Gironde. Pourtant un drame intime et terrible s’y déroule. Depuis plusieurs semaines, un des grains de sable de cette plage ne se sent plus à sa place. Après avoir découvert qu’il était loin d’être le seul dans son genre, le jeune grain de sable a sombré dans une profonde dépression. « J’ai réalisé que j’étais du même acabit que des millions d’autres, peut-être des milliards. Une effrayante banalité » raconte-t-il dans une interview au journal du Sud-Ouest. Un grain de sable mélancolique et qui ne supporte plus ce train de vie morne et sans grand intérêt, malgré un point de vue imprenable sur l’océan toute la journée.

grain-sable-microscope-07.jpg« Je ne me sens plus à ma place. Je crois que je ne supporte plus ceux qui m’entourent » dit-il. « C’est très dur de se rendre compte que vous n’êtes rien de plus qu’un grain de sable parmi des milliards d’autres grains de sable. Cela prend du temps pour réussir à conceptualiser la chose ». Une situation prise très au sérieux par la municipalité. À quelques mois de la saison touristique, personne ne veut prendre le moindre risque.

grain-sable-microscope-10.jpg« Nous allons discuter avec cette personne et essayer de la raisonner. Et surtout nous allons tenter d’éviter une contagion. Car cette mélancolie pourrait bien déboucher sur de l’agressivité. Et c’est la dernière chose que nous voulons » assure le cabinet du maire de la ville. Dans l’immédiat, le grain de sable a assuré qu’il réfléchissait à son futur immédiat. « Peut-être saisir une vague et voyager, changer d’air ».  

La Rédaction

Illustration: wolv / iStock

Publié dans Corderie en Barousse

Commenter cet article