Mécompte de Noël - 2 *

Publié le par Le Père Peinard

* Recu sous pli discret posté à Saintes Gorges Profondes

and by courtesy of Ariane und  Wordragen.

Les photos suivront...

- sinon : http://collectif.artistique.sgdm.over-blog.org/article-quelques-flocons-de-neige-la-gazette-114463116.html

et :

Ariège mon amour ! - Mécompte de Noël !

 


Photos arbitrairement choisies par l'éditeur qui dispose du final cut !

Montclar

 

Quelques gros ** cons de neige  

 

.......et la vie à Saint Gxxxxxx de Mxxxxxxx est perturbée à tel point que le retour au moyen âge semble évident. En tendant l'oreille on attend hurler les loups dans les bois et dans les chaumières car il y a aussi ceux qui hurlent avec les loups !.  Cela commence tout bêtement le matin avec un mélange de neige bien mouillée et beaucoup de gouttes d'eau.  Mais la neige tombe de plus en plus. Vers 10 heures un camion orange avec un gyrophare bleu traverse le bourg du village. Image inédite : je n'avais jamais vu  un camion comme cela par ici.  Mais à la vitesse qu'il passait on ne peut pas être sûr  qu'il a déposé du sel sur la route.


** un mot illisible...

 

Vers midi  les choses deviennent sérieuses.

 

Le courant vient d'être coupé. Et quand le courant coupe par ici on sait que cela peut durer des journées et des journées.  A-t-on tiré des leçons de la tempête de 1999, une vraie grande catastrophe.  Plus de jus : plus de chauffage, plus de télévision, plus de téléphone, plus d'ordinateur . La vie s'arrête et un silence étrange s'installe dans la maison et dans le bourg.  Le temps s'est mis en suspens , et on subit le froid et le manque d'information. Ici on ne communique pas. Les ondes se perdent dans un ciel gris et bas . On imagine que sur la départementale qui va de Périgueux à Bergerac des hordes de réfugies déboulent vers un futur plus agréable dans le sud. Le Mali sans doute ?  On en viendrait presque à envier le misérable sort de ses pauvres gens dans le désert.

 

16 arianeOn arrive à choper Monsieur le Maire,

 

......qui nous informe qu'il y a 18000 foyers en Dordogne sans courant et que de toute façon nous n'avions qu'à posséder un groupe électrogène (!!!) . Alors trois flocons de neige par an provoquant autant de désagrément justifieraient donc tel investissement.  Il dit l'avoir dit souvent et que de toute façon même lui n'en possède pas. Nous sentons que nous dérangeons , que nous pauvres citoyens sont agaçants ! Poser des questions ? Mais vous n'y pensez pas !

 

Et l'information vient  !

 

Après avoir essayé tous les petits postes de radio que l'on trouve dans la maison, qui ne marchent jamais, qui ne captent rien à cause du château qui domine tout le village – un trou cela s'appelle ou zone d'ombre -, ou dont les piles sont complètement usées, on écoute la radio dans la voiture. Radio France Bleue Périgord, annonçant des nouvelles tragiques du style pas d'école, pas de transport, pas d'électricité... mais que l'on peut consulter leur page Facebook (avec quoi donc) , le n° de tél de ERDF (juste un répondeur qui ne vous dit rien du tout) , consulter le site du Conseil Général (toujours avec quoi donc ?)...... On suppose qu'il font le maximum, mais la radio se rend – elle compte que pour la  contacter (pourquoi faire au fait !) faudrait – il encore en avoir la possibilité.

 

Il est 17 heure, Paris s'éveille

 

........et la nuit tombe. Il ne neige plus et on se prépare à manger la soupe de pois cassés ce soir, on sera au lit à 20 heures en espérant que. La maison est devenue glaciale. On trouve les quelques bougies......cela fait plus Noël que Noël encore. Le moyen âge, cheminée en moins.  Juste avant on a acheté une bouteille de vin carrément infecte à l'épicerie locale (c'est rare) . Il y a quelques semaines la même bouteille coûtait encore 2 € 50 et aujourd'hui elle est à 3 € 50 . Tenez – vous bien du rouge 11° en provenance des pays de l'union européenne. De l'hyper inflation ou de l'arnaque. Nous vous laissons juger vous-même. Mais à ce prix – là on envisage sérieusement une bouteille de Pécharmant ou une bonne bouteille de Château Masburel.......on en aurait presque les moyens.  On dira que ce type de commerce dépanne.......alors espérons qu'Auchan ou Carrefour implantent un hypermarché dans notre village ! Des prix bas et de l'animation en plus !!!

 

Et le courant revint de bon matin

 

police auto 1vers 23 heures, un vacarme énorme envahit alors la maison.........télé, chauffage, frigos et congélateur tout cela repris la vie en même temps.  Notre sommeil était bien perturbé alors.....remettre les pendules à l'heure, les minuteurs. On n'attendait plus les loups hurler dans les bois.....

 

Le lendemain

 

les enfants, dont les « pétroleuses » restèrent à la maison ........pas de ramassage scolaire.  Et quand les enfants restent à la maison on ne sait pas quand ils  vont revenir à l'école. Souvenons nous seulement qu'en 2012 la période hivernale s'est étalée sur 4 semaines.

 

De toutes façons

 

Ca rassure, sauf à Marseille !Depuis que l'armée se trimbale du côté du Mali il y a le plan Vigipirate, appliqué à la lettre par la directrice de l'école. Du coup tous les barbus deviennent suspects, des terroristes en puissance, et se remarquent dans le village fort de ses 270 habitants – sous réserve d'erreurs car le froid risque de modifier cette donnée démographique - . Le conseil ci-après me paraît judicieux : les gars : rasez – vous..... car vouloir ressembler à un sanglier peut s'avérer très dangereux !!!

 

Épilogue

 

Ce matin l'adjoint au Maire, accompagné par le cantonnier poussant une brouette  faisait déposer quelques pelles de sable ou de sel aux endroits stratégiques comme devant la poste, la petite pente dans le bourg.  Une (petite coupe de courant..........une de plus.......)

Publié dans Salon de lecture

Commenter cet article