Ode à l’Hérault, par Nina Padilha, spécial copinage...

Publié le par Le Père Peinard

Sofia-Herault-Aval.jpg


Du lointain Aigoual qui abrite sa source

Le torrent dévalant le cévenol massif,

En pays agathois terminera sa course.

Se perdre dans le bleu d'un littoral festif.

 

J'aime le rencontrer, au hasard d'un détour,

Déjeuner près de lui, admirer sa langueur,

En flânant, désœuvrée, dans la tiédeur des jours

Sur ses rives plaisantes, en oubliant les heures.

 

Les longs doigts des Brahea aux stipes acérés

Ombragent fraîchement les chaussées empierrées.

Un zéphyr lumineux en agite les palmes.

 

Et la voûte azurée, se mire gentiment

Dans son reflet liquide, ondulant mollement

En discrets clapotis, le long des berges calmes.

Nina Padilha © 09/08/2012
... au sommet du Mont Aigoual...

L-illuminee-du-Mont-Aigoual.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

ndlr : Et le premier qui dit Ode à mon Hérault ...

Publié dans Salon de lecture

Commenter cet article