Ode à la martinette

Publié le par Christian Durand

L'auteur en plein travail...

L'auteur en plein travail...

" sur la fumée des cigarettes

l'amour s'en vient, l'amour s'en va
quel joli temps pour se dire
...à bientôt..." (Barbara)

Refrain (allegro ma non troppo) :

martinette ! martinette !
crie l'alouette en trottinette
à la mouette qui lui répète
Pouett' Pouett' sur sa trompette

les jeunes corvettes

sans baïonnettes
font des galipettes
avec leurs quéquettes

de jolies midinettes
lissent leurs manchettes
sur des banquettes
pleines de moquette

une bande de tapettes
sans leurs chaussettes
croque des roupettes
sur une charrette


 
dans une barquette

de belles garcettes
jouent à la crapette
avec des castagnettes


 
ici s'arrête

ma fumette
sans raclette
ni bavette


 
Refrain, tous ensemble ! :

martinette ! martinette !
crie l'alouette en trottinette
à la mouette qui lui répète
Pouett' Pouett'
sur sa trompette

 

Précisions linguistiques :
la corvette est un sous-off de la Royale
la tapette, un fâcheux, à Toulouse
la garcette, un petit bout' pour ferler les voiles
(cf. le nœud de garcette)
la quéquette, un gâteau luchonnais
la craquette, un jeu de cartes familial
les roupettes, des cerises dans l'eau-de-vie (Tarn)

Tout autre interprétation serait malveillante...

Christian Durand, pouette

Publié dans Poèsie

Commenter cet article