Quand l’épouse boxe la maîtresse...

Publié le par Le Père Peinard

tweet sur Rue89 : Toute ressemblance, simple coïncidence.

Scooooop ! un tweet de valérie à bécassine !

 

Duettistes.jpgC’est là que ça devient compliqué : quand sexe et pouvoir s’entremêlent. Quand un supérieur hiérarchique est impliqué. Si la relation sexuelle donne par exemple lieu à du favoritisme, un salarié qui s’estime lésé peut intenter des poursuites aux prud’hommes, explique Aline Jacquet Duval.

Mais les risques peuvent surgir d’ailleurs, rebondit l’avocate, se remémorant une jurisprendence :

« Un jour, la femme du patron a débarqué dans l’entreprise pour boxer une secrétaire, qui couchait avec son mari. La secrétaire est partie, un arrêt de travail. Elle a demandé à ce que l’événement soit reconnu comme accident du travail. Pour cela, elle s’est appuyée sur l’obligation qu’a l’employeur de protéger ses salariés des risques. L’employeur a été reconnu responsable de l’accident du travail. »

 

Stéphane Béal, quant à lui, se souvient d’une situation qui a eu des conséquences pour le dirigeant, cette fois. L’avocat avait rendez-vous avec un employeur en plein plan social. L’employeur n’est jamais venu :

« La brigade financière venait de débarquer dans son bureau. Il avait été dénoncé par son ancienne maîtresse, qui faisait partie des licenciés. Elle s’était vengée. C’est la nouvelle maîtresse qui me l’apprenait. »

 

Conclusion : sauf grosses embrouilles, vous ne risquez pas grand-chose à faire l’amour ou autre chose du même genre sur votre lieu de travail. Comme le montre la mésaventure de Claire dans son hôtel, il peut même être plus délicat de diffuser des ragots (le « qui couche avec qui ») que d’en être le sujet.

Publié dans Actualité 2012-2

Commenter cet article