La rentrée des classes

Publié le par Le Père Peinard

 

Base élèvesLe sentier des mûres a le gout de l’école...

 

       Sur le bord des chemins, les fleurs de ricin jaunes illuminaient les buissons de mûres.
Imperceptiblement, l’atmosphère changeait, l’air devenait plus doux, presque frais par moment.
La lumière aussi s’adoucissait, donnant plus de relief à la nature environnante.
Bientôt, l’école allait rouvrir ses portes…

 Taille crayon     Ah ! L’odeur des cahiers et des livres neufs !
L’odeur du cartable de cuir que Maman venait de cirer !

Le crissement léger du crayon neuf que l’on taillait !

L’odeur du plumier de bois dans lequel on enfermait plumes, porte-plume, crayons et gomme !

     

La rentrée des classes !Tout ça ne donnait qu’une envie, celle de bien travailler à l’école.
Grande décision prise juste avant la rentrée.


L’état de grâce se prolongeait quelques jours, quelques semaines tout au plus, le temps de se réhabituer au parfum de l’encre dans l’encrier et au crissement de la plume sur le papier…

 

      Et puis…on oubliait…jusqu’à la prochaine rentrée !

 

Lily  Bilbao Perotto

Publié dans Haïkus de Lily

Commenter cet article