Sur les draps froissés... - tanka*

Publié le par Le Père Peinard

 Sur les draps froissés

Ivre de son corps velouté

Au parfum sucré

Repu d’étreintes envoutées

Comme un goût d’éternité

 

Son regard gourmand

Me déshabille entièrement

Emoi dans mon ventre

Je me trouble mes joues en feu

L’invitent à m’investir

 

Les doigts impatients

Courent vers l’antre humide et chaud

Sa langue suçote les

Petits bouts fardés de rose

Eglantines à peine écloses

 

Soir de solitude

Dans la moiteur tamisée

De sa chambre close

Ses doigts s’aventurent sous

La dentelle de soie blanche

 

Lily Bilbao-Perotto


* Forme poétique japonaise proche du haïku :
5 vers de 5-7-5-7-7 pieds

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tanka_%28po%C3%A9sie%29

 

ndlr : à rapprocher du poème d'Albert Samain

cf. Le Grand Bazareth - 7

 

 

 

 

Publié dans Haïkus de Lily

Commenter cet article