Gaz de shit 2

Publié le par Le Père Peinard

A ce jour en France, l’exploitation du gaz de schiste est prohibée. Mais les lobbyistes ne cessent d’essayer de convaincre les politiques de lever cette interdiction. Dans un documentaire diffusé mardi 14 octobre à 20h30, sur France 5, le réalisateur Michel Tedoldi décortique leurs méthodes et leur stratégie pour faire reculer l’Etat.

Depuis 2005, aux Etats-Unis, plus de 500 000 puits de gaz de schiste ont été forés, permettant de diviser le prix du gaz par quatre. Mais les conséquences sur l’environnement et la santé sont désastreuses. En cause : la technique de fracturation hydraulique, qui consiste à injecter de l'eau à forte pression, associée à des produits chimiques, pour briser les roches dans lesquelles le gaz et le pétrole de schiste sont prisonniers, et ainsi les faire remonter en surface.

Ils promettent une "exploitation propre"
En France, le sous-sol regorgerait également de cette manne et les industriels du secteur, comme Total et GDF, réclament des autorisations de forage pour permettre de quantifier les réserves de gaz. Mais depuis l’annonce par François Hollande, le 14 septembre 2012, du refus de délivrer ces permis, les lobbyistes passent à l’offensive. Ils mettent en avant la création potentielle de 100 000 emplois et l’accès à l’indépendance énergétique. Utilisant la technique marketing du green washing [écoblanchiment], ils vont jusqu’à promettre une exploitation "propre" du gaz de schiste.

Cet extrait donne une idée de la façon dont les lobbyistes noyautent les organes du pouvoir, à Paris comme dans les hautes sphères européennes à Bruxelles, dans le but d’obtenir l’abandon de toute réglementation européenne sur le gaz de schiste.

Commenter cet article